5 janvier 2015

La Xbox One gagne en puissance grâce à l'exploitation du septième cœur.

Salut à tous.

La semaine dernière je vous parlais de l'ESRAM de la Xbox One, aujourd'hui nous allons parler CPU...

En effet, le groupe de hackers H4LT a dégoté des documents concernant le CPU de la Xbox One.

Digital Foundry s'est alors empressé d'analyser tout ça et c'est ainsi que l'on apprend que la dernière version du kit de développement de la Xbox One permettrait aux studios d'exploiter maintenant sept des huit cœurs de la machine.



La libération du septième cœur pourrait offrir un surcroît de puissance à la Xbox One.

Digital Foundry nous explique d'ailleurs que c'est ce qui pourrait expliquer les meilleurs résultats sur les derniers jeux multiplateforme (les versions Xbox One disposant souvent d'un framerate plus stable que sa concurrente la PS4).

Digital Foundry précise que ce septième cœur peut-être utilisé de 50% à 80%, une partie étant réservée aux tâches systèmes.

Selon eux, la Xbox One pourrait être 15% plus performante que la PS4.

En outre, il ne sera parfois plus possible d'utiliser de commandes vocales spécifiques dans les jeux qui bénéficieront de cette puissance.
Une limitation qui ne concernerait pas les commandes vocales de type "enregistrement", "liste d'amis" et ancrage.

Pour finir, Digital Foundry précise que le leak n'a pas porté atteinte à la sécurité de la Xbox One.

En effet, les développeurs n'ont pas accès aux technologies d'encryptage mise en place par Microsoft.


Une bonne nouvelle pour les joueurs les plus hardcore voyant d'un mauvais œil Kinect.
Pour les autres, il faudra espérer que la firme ne les oublie pas...
Quoiqu'il en soit, la Xbox One semble gagner en puissance avec le temps et c'est sans compter l'arrivée de DirectX 12 et de Windows 10.

Source : totalxbox.comeurogamer.net

partager :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire